Tous les articles par IRHiS1

MuséoHub6 2018 — « La Grande Guerre (1914-1918). Innover pour transmettre »

MuséoHub est une manifestation qui a pour but de croiser les mondes des musées, de la recherche, de la technologie et de la médiation ; d’échanger, d’informer, de partager des expériences sur des projets aboutis ou en réalisation, des techniques et des savoir-faire…

Après cinq éditions (Louvre-Lens-2013, Forum Antique de Bavay-2014, Musée-Parc archéoogique Arkéos de Douai-2015, Palais des Beaux-Arts de Lille-2016 et Plaine-Image de Tourcoing-2017) et divers partenaires, l’IRHiS–UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS), l’Université de Lille, la COMUE Lille–Nord de France, la DRAC Hauts-de-France mutualisent et la Mission du Centenaire, pour la sixième édition, leurs compétences.

Après le Nord, le Pas-de-Calais, il allait de soi pour nous de déposer nos valises dans la Somme et ainsi en 6 éditions pouvoir dire que MuséoHub est aussi Hauts-de-France.
Le choix d’Amiens s’est imposé à nous très rapidement parce que plusieurs projets en cours ont Amiens en point commun.

Par ces projets en cours et en cette dernière année forte de commémoration, nous avons choisi la thématique

La Grande Guerre (1914-1918). Innover pour transmettre.

La journée MuséoHub6 s’organisera entre une conférence introductive, deux tables rondes (1 le matin, 1 l’après-midi), la tenue de stand de démonstration par des entreprises  et, voire, par des musées sur l’heure du déjeuner et un conclusion.

Cette journée sera le lieu où nous pourrons non seulement nous interroger sur les pertinences scientifique des restitutions proposées et l’utilisation des nouvelles technologies à haute valeur scientifique et sociétable pour la transmission de la connaissance et de la culture (sites interactifs/collaboratifs, mapping, jeux, BD interactives, musées virtuels, circuits de la mémoire, documents pédagogiques [MOOC, Docgame], etc.) mais aussi et surtout, par le biais de démonstrations et d’échanges entre public et exposants, de soulever les problématiques auxquelles sont confrontés les développeurs, les créateurs d’une muséologie, de parcours, etc., et s’interroger sur les échanges entre chercheurs, entreprises et commanditaires qui créent l’objet, le parcours, le site, etc.

Nous vous invitons donc à nous rejoindre le
mardi 23 octobre 2018, de 8 h 45 à 18 h 30,
à La DRAC HdF, 5 rue Henri Daussy, Amiens.

Le programme est en cours de constitution.

Comité d’organisation :
– Christine Aubry et Martine Aubry (IRHiS–UMR 8529)
– Antoine Matrion (COMUE)
– Frédéric Nowicki (Pôle « Patrimoine et Architecture », DRAC Hauts-de-France, site d’Amiens)
– Sylvie Grange (Pôle « Musées », DRAC Hauts-de-France, site d’Amiens)

Contact :
– Christine Aubry, 03 20 41 62 87, christine.aubry@univ-lille3.fr

5e édition de MUSEOHUB – mardi 13 juin 2017 – Plaine Images à Tourcoing

Voir ou revoir MuséoHub5 du mardi 13 juin 2017 =>

———————————————

Après une première édition au Louvre-Lens (2013), une deuxième au Forum Antique de Bavay (2014), une troisième au Musée-Parc archéologique Arkéos de Douai (2015), une quatrième au Palais des Beaux-Arts de Lille (2016), l’Université de Lille et Pictanovo mutualisent, pour la cinquième fois, leurs compétences et ont le plaisir de s’associer, pour l’édition 2017, avec la Plaine Images de Tourcoing.

Nous avons l’honneur de vous inviter au MuséoHub 5 sur la thématique

Les guerres, de l’Antiquité à nos jours, d’ici et d’ailleurs

le mardi 13 juin 2017, de 9 h 00 à 18 h 00, à La Plaine Images, rue Descat, Tourcoing

La journée s’organisera entre une conférence introductive et
deux tables rondes
matin : L’évolution de la muséologie militaire par le numérique
après-midi : Le musée hors du musée
puis la tenue de stand par des entreprises sur l’heure du déjeuner

Dès que possible, nous mettrons en ligne le programme détaillé.

inscription

Objectifs :

Si le sujet de la manifestation est celui des guerres associée à la muséologie et au numérique, l’enjeu du projet est double : il s’agit de s’interroger à la fois sur la pertinence scientifique des restitutions proposées mais aussi sur l’utilisation des outils numériques à haute valeur scientifique et sociétale pour la transmission de la connaissance et de la culture.
L’occasion est donnée par le biais des démonstrations et des échanges entre le public et les exposants de soulever les problématiques auxquelles sont confrontés les développeurs, les créateurs d’une muséologie, de parcours, de jeux vidéos ; s’interroger sur les échanges entre chercheurs, entreprise-structure-techniciens qui créent l’objet et le commanditaire (musées, institutions culturelles, parcs, collectivités…).
Comment les problématiques liées à chacun des différents milieux (recherche, entreprises, musées) sont-elles prises en compte ? Quel est le processus d’intégration de tous ces questionnements qu’ils soient d’ordre esthétique, scientifique ou encore financier ? Comment faire confiance à une restitution d’une bataille, à une restitution en terme de fiabilité au vu de l’objet originel ou de ce que la science en connaît ?

Organisateurs :
Christine AUBRY, Nathalie DEREYMAEKER, IRHiS–UMR 8529, Université Lille-Sciences Humaines et Sociales
Charlotte PLANCKEEL, Université Lille-Sciences Humaines et Sociales
Célia FLEURY, Anne-Lise HEES, Mathilde MEREAU, Département du Nord, Développement des Musées Thématiques

 

Journée — « Kit de survie pour l’historien de l’art en milieu numérique »

capture-decran-2016-09-11-a-20-43-5223 septembre 2016, Institut national d’histoire de l’art, 2, rue Vivienne, 75002 Paris

Kit de survie pour l’historien de l’art en milieu numérique

Cette journée à destination des publics de la Galerie Colbert est une initiation à des ressources et à des outils numériques pour la recherche en histoire de l’art. Les outils présentés ont été choisis en raison des axes méthodologiques qu’ils recouvrent dans la gestion et le traitement des sources, et en fonction de nombreux retours d’expérience qui les signalent comme indispensables. Ils contribuent à l’identification, à l’organisation, à la collecte, à la sauvegarde, à l’annotation et même au partage de la documentation dans la conduite d’un travail de recherche. Cette journée propose donc d’accompagner l’historien de l’art – ou futur historien – dans la « grande conversation » numérique d’aujourd’hui.

Organisée par l’INHA, InVisu ; en partenariat avec Anhima et Thalim

Séminaire — « Modèles, maquettes et chefs d’oeuvre »

Capture d’écran 2016-06-12 à 22.17.02lundi 20 juin 2016, de 10h à 12h 30 et de 14h à 17h30, à l’Institut national d’Histoire de l’Art (INHA), salle Walter Benjamin, rez-de-chaussée de la Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris, métro Bourse ou Palais-Royal

5e séance du Séminaire d’Histoire de la construction

Modèles, maquettes et chefs d’oeuvre

Éloïse Letellier-Taillefer, École française de Rome et chercheuse associée à l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique (URS 3155), Le monument sous toutes ses faces ? Images, maquettes et modèles de théâtres romains de l’Antiquité à nos jours.

 Maxime L’Héritier, Maître de conférence à l’Université Paris 8, EA 1571 Centre de Recherches Historiques : Savoirs, Pouvoirs, Sociétés et Arnaud Timbert, Maître de conférence à l’Université Lille 3, IRHIS, CNRS UMR 8529, Conseiller scientifique de l’INHA pour le domaine « Histoire de l’Architecture », De la reproduction à la réinterprétation des modèles dans l’architecture : quel usage du métal à l’époque gothique ? 

 Alexandre Cojannot, Conservateur en chef aux Archives nationales, Les maquettes dans la pratique architecturale française du XVIIe siècle.

Jean-Michel Mathoniière, doctorant en Histoire de l’architecture, Ensa Paris La Villette, Compagnons : de la maquette au chef d’œuvre.